Nathalie est « Diatomée »

Passionnée par le verre, je travaille ce matériau à chaud à la flamme d’un chalumeau.
Vous ne connaissez pas le verre filé au chalumeau ? Envie d’en savoir plus sur ce travail ? Découvrez les explications sur le verre à la flamme.

Je vais vous présenter ici brièvement la techniques de création des perles de verre. Ceux qui les fabrique sont appelés perliers d’art.
On appelle cette technique: le verre à la flamme (chalumeau) ou verre filé. D’autres techniques existent: comme le  soufflage.

La technique du verre filé

On utilise des baguettes de verre que l’on vient chauffer à la flamme d’un chalumeau. Le verre se ramollit à la chaleur, entre en fusion. Le verre ainsi malléable est étiré en fil (d’où le nom de verre filé) pour être déposé sur un mandrin (pour des perles à trous), sur du verre, du métal,…

Pour la fabrication de perle, on utilise donc des tiges en métal appelés mandrins enduits de séparateur. On enroule donc le verre en fusion autour de ce mandrin, on travaille cette perle jusqu’à que sa forme et son décor conviennent. Les décors et formes possibles sont infinis. Cette étape peut durer de quelques minutes à plus d’une heure, en fonction de la complexité de la perle.
Pendant le processus de fabrication de la perle dans la flamme, on éloigne jamais la perle de la flamme trop longtemps afin de ne pas provoquer de choc thermique, ce qui fragiliserai la perle ou la casserai.

Une fois la perle terminée, on la passe directement de la flamme du chalumeau à un four de recuisson afin de permettre la descente en température contrôlée de cette perle : c’est la recuisson.

Une fois la perle sortie du four, elle peut encore subir certains traitement à froid comme le dépolissage ou le taillage.

Une fois toutes les étapes terminées, on la retire du mandrin ce qui laissera apparaître les trous par lesquels on enfilera cette perle.

mosaiqueFabrication